Diagnostic territorial de Piémont d’Alaric

Diagnostic territorial pour préparer le SCOT de Carcassonne Agglo

restitution-scotDans le cadre de l’intégration des 9 communes à Carcassonne Agglomération, et afin d’anticiper l’intégration dans le nouveau Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT), Piémont d’Alaric a souhaité réaliser un diagnostic territorial, préalable obligatoire à une planification cohérente de l’intercommunalité.

Après avoir analysé les conditions de vie, l’évolution du territoire, les dynamiques économiques et la situation environnementale du territoire, le cabinet AMENIS a restitué, le 6 octobre dernier, le diagnostic territorial, en faisant état des atouts et faiblesses du territoire à ce jour. De cet état des lieux, les élus retiendront des opportunités à saisir et des menaces à éviter pour l’avenir du territoire.

Concernant les conditions de vie, Piémont d’Alaric peut conserver ses fondamentaux et préparer l’avenir pour maintenir ces conditions de vie à travers un projet de territoire. Le territoire devra néanmoins faire face aux bouleversements démographiques à long terme, à une tendance à la dévitalisation des centres de villages, aux baisses des services et équipements de proximité, au risque de devenir sur le long terme un espace périurbain dortoir.

Au sujet de la mobilité des personnes et des transports, la démarche de SCOT initiée par Carcassonne Agglo apportera une vision d’aménagement du territoire à plus grande échelle notamment concernant les transports en commun, et d’autres initiatives en devenir comme le transport à la demande, le covoiturage. Les conditions de son développement seront fonction de son coût et des contraintes budgétaires de Carcassonne Agglo qui devra faire des choix stratégiques.

En terme de développement économique, Piémont d’Alaric jouit d’un fort potentiel dans le secteur oenotouristique qui en étant haut de gamme peut devenir une sérieuse valeur ajoutée, avec l’activité viticole et agricole grâce à l’étang asséché de Marseillette notamment. Sa situation de passage en fait également un espace très attractif au sein de la nouvelle Région Occitanie. L’effort à mener est concentré sur une structuration de l’offre touristique et un soutien à l’artisanat local, vivier de l’emploi local. La ressource en eau face à des besoins grandissant pour l’irrigation entre autres et le secteur concurrentiel dans la viticulture sont des points de vigilance dans ce secteur.

Enfin, Piémont d’Alaric profite d’une situation environnementale préservée à maintenir. Son patrimoine paysager est à valoriser en prenant compte de la gestion cohérente des risques naturels majeurs, et du potentiel de développement des énergies renouvelables photovoltaïque et éolien vu le climat dont jouit ce secteur. Toutefois les acteurs du territoire doivent être vigilants au développement de certaines pollutions, à la diminution des ressources et de leurs qualités qui pourraient les rendre dépendants de territoires extérieurs, et enfin du risque de précarité énergétique des ménages du fait de la hausse du prix des énergies fossiles.

Ce diagnostic a permis de définir les défis à venir en termes d’aménagement du territoire, sur le secteur de Piémont d’Alaric, dans le cadre de l’intégration à Carcassonne Agglomération. La mise en place du futur SCOT s’imposera aux documents d’urbanisme communaux des 9 communes. L’enjeu sera donc d’être attentif à la concertation et la co-construction autour de ce document stratégique qui aura pour but de planifier l’aménagement du territoire de 82 communes de Carcassonne Agglomération (Piémont d’Alaric représentant 5.3% de la population de cette intercommunalité XXL).

+ d’infos : Damien Bresson (Responsable Développement local) – 04 68 79 86 99  – dbresson@piemont-alaric.fr